LOIRE L'ERDRE CANAL DE NANTES VIOREAU PROVOSTIERE SEVRE

Nos Activités





A.G. annuelle du dimanche 8 décembre 2013


Le dimanche 8 décembre 2013, salle W. TURNER au CELLIER, l'association tient son A.G. annuelle.
Placée sous la présidence de messieurs Michel CADIOT, président de la fédération nationale des ADAPAEF et Roland BENOIT, président de la fédération départementale, elle est animée par René BÉRARD et Gilles CHOSSON de 9h45 à 12h00.

La participation des adhérents de l'ordre de 50% et constante par rapport aux années précédentes, le bilan 2013 et les propositions d'actions pour 2014 sont écoutés avec attention.
La réunion se termine par la remise du diplôme d'honneur et de la coupelle de l'association.
Les récipiendaires sont : Niveau "Or" monsieur GUÉRIN Pascal et niveaux "argent" messieurs Jean-Claude MAJOU et Georges MORINEAU.
Monsieur Gilles BOURDU, maire du CELLIER clôture les interventions en soulignant les attachements communs pour la sauvegarde et la protection des milieux aquatiques entre la commune et l'association.





Extrait du discours de baptême de la première plate de Loire


Notre association, dans ses statuts, a plusieurs missions dont celle de transmettre et promouvoir des techniques de pêche ancestrale aux engins et aux filets dans tout le département.

Nos pratiques appartiennent au patrimoine de la région et il est impératif que nous puissions les présenter, les expliquer et les enseigner. Il nous fallait mettre en œuvre des moyens adaptés pour présenter nos engins et leur sélectivité, que nous ouvrions au public la possibilité de les utiliser afin qu'il puisse se rendre compte par lui-même de la réalité car, même si certains le croient, nous ne relevons pas nos engins pleins de poissons à chaque sortie, loin s'en faut.

L'association a décidé de réaliser un outil adapté qui sera sa vitrine mobile pouvant être déplacé sur tous les cours d'eau du département et deviendra la principale composante des écoles de pêche.

Initiateur et chargé du projet, c'est Jean JANIN qui est le concepteur et l'âme de cette construction. Son investissement et sa pugnacité, malgré un petit budget, ont permis cette réalisation.

Comme il est de tradition lorsqu'un bateau entre en service, il convient de choisir marraine et parrain.

Concernant sa marraine, il semblait évident de demander à Colette JANIN car toute sa vie professionnelle a été baignée par la Loire, les bateaux et la pêche.

Quant au parrain, nous ne pouvions espérer mieux que monsieur Jean-Claude JOUIN, président de l'association « Rêves de Loire », une association dont une des missions principales est justement la protection du milieu naturel ligérien".





Repeuplement anguilles


Lors d'un conseil d'administration extraordinaire le 28 octobre 2013, l'association a décidé de s'engager dans des opérations de repeuplement en anguilles pour 2014.

Pour certains, il était impératif de mettre en place un moratoire sur l'espèce. Or nous savons ce que veux dire moratoire et donc heureusement que l'État n'a pas suivi cette proposition.

Nous observons des remontées importantes de civelles depuis maintenant deux ans. Cela est dû à plusieurs facteurs dont le principal est le niveau d'eau important et constant que nous avons eu.

L'Europe a mis en place des directives imposant des repeuplements. Ainsi, nous pêcheurs aux engins, nous ne pouvons pas passer à coté de telles actions, et devons nous associer à ces opérations surtout lorsqu'il existe des obstacles à la montaison. C'est pourquoi nous déposons un appel à projet pour 2014.

Afin de se donner toutes les chances de mener à bien une telle action, l'association, qui souhaite s'associer aux actions de repeuplement, a adhéré à "ARA France" (association pour le repeuplement de l'anguille) et s'est déclarée porteur de projet. Elle souhaite mener en priorité une opération de repeuplement de 350 kg d'anguilles sur l’Erdre au niveau des plaines de Mazerolles. L’objectif étant de contribuer à la reconstitution du stock tel que décrit dans le règlement CE 1100/2007 et le plan de Gestion Anguille (PGA), et dans le cas où le comité de sélection jugerait l’Erdre comme une zone non satisfaisante pour mettre en œuvre ce repeuplement, l'association propose, en deuxième option, un alevinage de 350 kg sur la Loire entre Mauves-sur-Loire et Ancenis. Ces lieux font partie de sites retenus par les différents services de l'Etat quant à leurs capacités et les critères qu'ils respectent pour de tels alevinages.

L’ADAPAEF 44, dont la majorité des adhérents sont des pêcheurs d'anguilles, tient à rappeler que le repeuplement est une mesure d’urgence pour activer les zones favorables pour l’espèce et qu’elle est parfaitement compatible avec la restauration de la continuité écologique engagée sur le bassin. La transparence migratoire concerne l’ensemble des espèces migratrices et correspond à une solution à long terme. Compte tenu de la situation actuelle sur l’Erdre, l’ADAPAEF 44 estime que le repeuplement sur cette rivière permettrait de réactiver une zone de qualité permettant de fournir des géniteurs sains en capacité de rejoindre la mer. Il est bien évident que les deux mesures de gestion (restauration de la continuité écologique et repeuplement) sont compatibles et que le repeuplement ne correspond pas à une compensation aux problèmes de continuité rencontrée à l’entrée du bassin de l’Erdre.




Baptême de la plate de Loire "ADAPAEF44 - n°001"


La cérémonie se déroulera le samedi 23 novembre 2013 en bord de Loire à ST JULIEN DE CONCELLES à 11 heures et sera suivie d'un vin d'honneur.
Le parrain sera M. J-Claude JOUIN, ancien maire de MAUVES/LOIRE et président de "Rêves de Loire".
Des élus, des maires des communes avoisinantes, le président de la fédération départementale de pêche ainsi que certains présidents d'AAPPMA ont été invités.

Les presses locales sont conviées.





Opération sauvetage de poissons en Loire.


Le dimanche 6 octobre en fin de soirée, l'association reçoit l'information qu'une mortalité importante de poissons dont principalement des brochets est observée sur la boire des Mazères sur la commune du Cellier.

L'opération de sauvetage de déroule le lundi 7 octobre. Elle débute à 15h00 et prend fin à 16h30.
Deux passages de senne ont permis de retirer une vingtaine de poissons blancs encore vivants d'éliminer les poissons-chats.
Plusieurs poissons morts ont été retirés principalement des brochets de deux étés, des petites tanches et des anguilles dont certaines de belle taille.
La perte en brochets comptés depuis le dimanche matin est d'une quinzaine, mais, beaucoup ont été emportés par les oiseaux.
Le volume des restes de poissons morts retirés représente un fond de poubelle de 90 litres.
Les poissons vivants ont été remis en Loire.
Cette opération a été réalisée sous la direction de monsieur Régis Ball, garde de la fédération en collaboration avec avec monsieur Claude Janin, pêcheur professionnel, avec son matériel, la participation des services techniques de la mairie du Cellier ainsi d'une dizaine de membres des associations MLE "Sauver la Loire" et ADAPAEF44.






Journées européennes du patrimoine sur les traces du CELLIER et de Louis de FUNÉS.


Dans le cadre des journées du patrimoine, l'association a participé le dimanche 15 septembre 2013 aux journées européennes du patrimoine au CELLIER sur les traces de Louis de FUNÈS au niveau du site de Beau Rivage au bord de la Loire.

Durant cette journée, des démonstrations de lancers d'épervier et de relevés de carrelet ont été effectués.
Une initiation de lancer d'épervier a également été faite sur la rive.
Au cours de ces opérations, sandres, perches et gardons ont été pris.
Ces poissons ont été mis dans un bac pour être montrés au public, puis remis en Loire à l'issue de la journée.
L'effectif de visiteurs lors de cette journée est estimé à 1500 personnes (source mairie).





L'ADAPAEF participe aux forums associations







Fermeture de la pêche sur le site de MOUZILLON.


Afin de réaliser des travaux nécessaires pour la confection du déversoir nécessaire pour une gestion piscicole et qui donnera à terme un plaisir accru aux pêcheurs, nous procédons à une baisse importante du niveau de l'étang.
Toute pêche est donc interdite à compter du lundi 26 août 2013.




La plate de Loire.



plate de loire




La plate de Loire portant le numéro de série 001 est sortie de l'atelier.


Sous l'impulsion de son concepteur, monsieur Jean JANIN, la première plate de Loire est sortie de l'atelier le lundi 5 août 2013.

Ce bateau, qui sera une des vitrines mobiles de la pêche aux engins et aux filets en Loire-Atlantique, est maintenant sorti de l'atelier pour recevoir la partie accastillage se rapportant à la pratique de la pêche au carrelet de bateau.
Ainsi, courant août la chèvre, les haubans et le mât vont y être installés afin que les réglages soient effectués pour la journée du patrimoine le dimanche 15 septembre 2013 sur le site de Beau- rivage au CELLIER durant laquelle les visiteurs pourront l'admirer.
Au cours de cette journée elle permettra de montrer cette pratique et sera ensuite la base des cours dispensés pendant les " écoles de pêche carrelet" en alternance avec les " écoles de pêche à l'épervier".

Le baptême de la plate sera organisé en fin d'année selon des modalités qui sont à paraître.
plate de loire




Deux plates de Loire en chantier pour de l'initiation


plate de loire





Opérations d'arrachage jussie


Les volontaires de l'association prennent attache avec leur administrateur Frédéric BOUDET qui regroupe les volontaires de l'association : boudet.frederic6@orange.fr
Téléchargement de l'affiche





Opérations relatives à la réalisation de la plate de Loire


mardi 18 juin 2013 de 17h00 à 19h00 : décoffrage du moule
lundi 24 juin de 14h à 18h00 : moulage de la 1° plate
Inscriptions et informations auprès de : janin.jean@hotmail.fr et moniquegilles@free.fr




Atelier Pêche Nature Ecole de pêche à l'épervier


Le samedi 1er juin, au lieu-dit "Beau-Rivage" s'est déroulée de 14h00 à17h00 la seconde après-midi "École de pêche à l'épervier" organisée par l'association.
Le site de Beau-Rivage a bénéficié d'un parfait nettoyage réalisé par les services techniques de la mairie du Cellier, le soleil est de la partie et bien présent, une vingtaine de participants se retrouvent autour de Giovanni MARINO, notre spécialiste en la matière.

Cette activité se déroule exclusivement sur la berge où les participants s'exercent à la technique de ce que l'on appelle le "jet de l'épervier".
Ainsi, grâce aux conseils avisés et pertinents, ils ont pu aisément progresser et c'est avec une certaine fierté qu'ils voient leurs efforts se révéler payants en voyant peu à peu les cercles s'ouvrir progressivement.

Notre correspondante locale de l'Écho d'Ancenis, madame Josiane KERJOUAN, nous avait rejoints. Certains promeneurs se sont également montrés très intéressés et ont trouvé sympahtique que ces techniques ancestrales soient montrées et enseignées.

Le niveau de la Loire étant très haut, nos participants n'ont pas pu s'essayer à des lancers réels dans le fleuve.
Giovanni, pour clôturer cette après-midi, s'est alors livré à partir de sa barque à quelques lancers sur le bord du fort courant et nous a alors prouvé l'efficacité de sa technique en prenant en un seul jet quelques mulets qui ont été remis à l'eau sans aucune blessure, démontrant ainsi la pertinence du slogan "Mieux que le NO-KILL.

Une manifestation de cette nature doit se renouveler courant septembre selon des modalités qui sont à paraître.
Epervier Loire





Confection d'une plate de Loire


Plate de Loire,

Sous l'impulsion de Jean JANIN, dix volontaires dont plusieurs ne sont en fait que des sympathisants de l'association, se retrouvent le samedi 1er juin dès 7h00 pour la confection du moule nécessaire à la confection de plates de Loire.

Cette opération technique est dirigée par Bernard LANNES qui possède une solide expérience dans ce genre d'opération. Il nous dirige avec méthode et efficacité pour la mise en place de gel-coat, puis des trois couches successives de fibres de toile de verre entre lesquelles sont réalisées des applications de résine pour lesquelles un dosage précis de durcisseur est nécessaire.

Bien qu'étant le 1er juin, nous sommes confrontés à un problème technique qui ralentit ces différentes opérations et qui est la température ambiante trop basse 13°.

En effet, alors que nous espérions une matinée radieuse avec montée de la température, nous avons un temps couvert, une humidité importante et la prise de la résine est extrêmement ralentie.

Vers 10h00 l'utilisation d'un chauffage de type « canon à air chaud » nous permet alors d'avancer au rythme souhaité.

L'opération se termine vers 13h00

Merci à tous les participants, le moule permettant de confectionner la 1ère plate de Loire est réalisé. Nous avons eu la visite de madame KERJOUAN, la correspondante de l'Écho d'Ancenis, qui s'est montrée particulièrement intéressée tant par le côté technique de la réalisation que par l'esprit d'adhésion des participants qui, par leur cohésion, donnent une âme à la future vitrine mobile de l'association que sera la plate de Loire ADAPAF44. Elle aura en charge de diffuser et transmettre les valeurs des techniques et des savoirs-faire des pêcheurs ligériens
Plate de Loire





Article de presse


Giovani





Appel à volontaires pour entretien de l'étang de MOUZILLON


Un remarquable travail de nettoyage et de remise en état des clôtures de la propriété de MOUZILLON a été réalisé ces dernières semaines.
Afin de mettre une dernière main à ces entretiens, un dernier mercredi après-midi serait à y consacrer.
Rendez-vous est donc donné aux personnes disponibles le mercredi 15 mai 2013 à partir de 14h00.
Les pêcheurs disponibles seront munis d'outils manuels ou thermiques adaptés pour permettre élagage et nettoyage.
Pour toute précision ou information jugées nécessaires, prendre attache auprès de Joël TERRIEN au 06.66.89.39.81 ou monique.terrien@yahoo.fr




École de pêche du samedi 1° juin.


L'école de pêche du samedi 1° juin se déroulera exceptionnellement sur la Loire au niveau du lot n°11 lieu-dit "Beau-Rivage" sur le commune du CELLIER(44850) de 14h00 à 17h00
Réservation et inscription auprès de Giovanni MARINO au 06.26.97.38.29




Bilan intermédiaire des marquages de poissons migrateurs


Dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature, des marquages de poissons migrateurs sont actuellement en cours en Loire aval et estuarienne.
Voici le bilan, à ce jour, des marquages effectués :

Aloses : 73 individus marqués à Couëron et Varades.
alose
Saumons : 4 individus marqués à Couëron et La Ménitré.
saumons
Lamproies : Nous nous apprêtons également à marquer environ 50 Lamproies marines à Varades.
lamproies


Les marquages vont se poursuivre et d'autres espèces seront susceptibles d'être marquées.

Les espèces "commerciales" sont identifiées avec une marque externe type "spaghetti" verte ou jaune .
marquage
En cas de capture nous vous saurions très reconnaissants de bien vouloir relever le numéro de cette marque, de relâcher le poisson s'il n'est pas mort et de me contacter (coordonnées ci-dessous).
Les Saumons ne comportent pas de marque externe car dans tous les cas ils doivent être relâchés.




Informations et consignes aux pêcheurs
Des Saumons et des Aloses marqués circulent en Loire.


Dans le cadre de la campagne de marquage menée par l'INRA, 3 Saumons ont été marqués à Couëron (dép. 44) et la Ménitré (dép. 49) ainsi que 46 Aloses marquées à Couëron et Varades (44). Voici la marche à suivre en cas de recapture :

marquage loire

Les marquages vont se poursuivre et pourront être effectués sur d'autres espèces (Lamproies, Mulets, ...).




Premier atelier pêche nature organisé au sein de l'association.


corela
Pour des raisons dues à la réglementation spécifique qui nous régit, nous ne pouvons actuellement organiser ce type de manifestation que sur des eaux closes et heureusement que nos anciens ont permis à l'association l'acquisition de l'étang de MOUZILLON qui nous a autorisé ce premier atelier.

Nous nous proposons de solliciter la DDTM pour évoquer s'il y a la possibilité dans le futur de bénéficier d' autorisations pour pouvoir organiser de telles manifestations sur la Loire.
Malgré un temps très frais, une quinzaine de participants ont pu bénéficier des conseils avisés de notre expert Giovanni MARINO. Les "stagiaires" disposaient de matériels mis à la disposition par Giovanni et l'association.
André LE BOUIC avait mis sa plate à disposition pour des démonstrations en dynamique sur l'étang et Joël TERRIEN a assuré la partie logistique avec un pot de l'amitié.

Rendez-vous est donné au 1° juin en espérant que le temps sera meilleur et le poisson plus présent.





Journée rencontres du CORELA du vendredi 15 mars 2013.


corela
Association de type loi 1901, à but non lucratif, créée en 1992 à l'initiative du Conseil Régional des Pays de la Loire, soutenue par Les Conseils Généraux de Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire.
« Contribuer à préserver et valoriser les paysages ligériens, informer et sensibiliser » sont les missions fondatrices du Conservatoire. »


Une synthèse courte de cette journée :

Après une présentation des intervenants, différents orateurs ce sont succédés sur de multiples et variés sujets tous très intéressants. Il en ressort que les principales préoccupations évoquées sont les "cueillettes d'informations ", les études et analyses de remontées d'informations, leurs crédibilités et fiabilités puis sur la difficulté permettant aux spécialistes, aux référents, aux "sachants" à convertir leur langage pour être compréhensible par le commun des mortels , c'est a dire nous.
Mon sentiment personnel est que les superpositions et juxtapositions de structures y travaillant permettent certes une large et intéressante vision mais entraînent une inertie telle que la mise en place de solutions en est très ralentie.

La seconde partie de journée se voulant être des tables rondes il s'en est suivie une discussion très intéressante mais réservée à des spécialistes de haut niveau et à un échange entre responsables qui ont admis la difficulté pour passer de l'étude à l'action.

Si l'ensemble des avis convergent, il apparaît dommage que les associations de pêcheurs n'aient pas plus d'impacts dans les remontées des avis. Il est désolant de s'apercevoir que la fédération de pêche de Loire-Atlantique n'ait pas été présente et que les différents questionnaires adressés par le CORELA qui ont été adressés pour prendre en compte les problèmes et ressentis pêche sur la Loire ne soient pas redescendus jusqu'aux associations qui la pratiquent. Il en ressort un sentiment désagréable qui pose la question suivante : la fédération de pêche de la Loire-atlantique est-elle concernée par l'avenir du fleuve ? Cette absence s'ajoute à son silence lors des réunions pour la redéfinition récente des règles se rapportant au motonautisme en Loire.

Donc pour revenir à cette seconde partie, nous avons assisté en fait à une série de conférences ou les intervenants ont étalé leurs connaissances des différents dossiers du fait qu'ils possèdent "le savoir", les échanges étant réduits à des interventions de spécialistes jusqu'à l'intervention de monsieur Didier MACÉ , président des pêcheurs professionnels qui avec humour mais grand sérieux a informé l'auditoire de l'apparition d'une nouvelle espèce en Loire (qui a d'ailleurs été déjà signalée par moi-même lors d'un des dernier conseil d'administration de la fédération en 2012) à savoir le sac poubelle dérivant.
Cette espèce est apparue particulièrement depuis les mises en place des nouveaux systèmes de collectes et maintenant se développe de plus en plus.

La réponse qui a été faite se résume à l'éducation du citoyen.

Ainsi il est donc bien évident que la Loire hérite en ligne directe des incidences d'une décision financière qui seront étudiées (avis du rédacteur) par une future commission qui sera en charge d'une évaluation de cet impact et de proposer des solutions dans quelques temps !!!

Monsieur Didier MACÉ a également informé l'auditoire de l'importante remontée de civelles cette année et indiqué sa difficulté pour obtenir des moyens pour en faire une évaluation et pourquoi pas remettre en cause les connaissances actuelles les circuits de reproduction de l'espèce ?

Cette journée s'est clôturée par un échange convivial entre les différentes associations présentes.

Cordialement. Gilles CHOSSON




Essayez une autre pêche







L'ADAPAEF 44 a participé au Salon de l'Agriculture 2013.



Conviée par la Fédération Nationale de la Pêche en France, la Fédération nationale des ADAPAEF était présente au dernier salon de l'agriculture à Paris.

Ainsi, les Pêcheurs Amateurs aux Engins et aux Filets étaient représentés pour la 1° fois à une telle manifestation.

Merci aux représentants nationaux de la pêche de loisirs en France pour leur ouverture d'esprit vis a vis de notre catégorie de pêcheurs, elle tranche singulièrement avec l'attitude de fédération départementale qui s'embourbe dans des prises de positions sectaires, d'exclusion, stigmatisantes à notre encontre.

Du samedi 23 février au lundi 25 février midi, l'ADAPAEF 44 a assuré la permanence sur le stand, et elle a distribué environ 250 sacs publicitaires tout en engageant systématiquement la conversation avec les visiteurs à qui ils étaient remis.
De ces échanges directs, il ressort :
  • une dizaine de visiteurs a refusé le contact, non intéressé par la pêche.
  • plus de la moitié des visiteurs sont des pêcheurs qui pratiquent généralement en dehors des fédérations, ils préfèrent aller "dans des endroits où l'on met du poisson", "moins chers" et pratiquent donc dans des eaux closes privées et ne pêchent que quelques fois dans l'année.
  • beaucoup, même parmi ceux qui pratiquent dans des sites privés, sont très intéressés par les écoles de pêche.
  • plusieurs remarques ont été formulées, dont la principale est le montant trop élevé des cartes. Certains retraités demandent pourquoi il n'y a pas de tarif spécifique retraité ?
  • une vingtaine de visiteurs se sont montrés particulièrement intéressés par la pêche aux engins et aux filets, trois la pratiquent ou l'avaient pratiquée, un visiteur étranger Tunisien était ravi d'échanger sur les techniques de la pêche à l'épervier, pratique très répandue dans son pays et qu'il utilise très régulièrement.
  • beaucoup de visiteurs croient que la pêche aux engins et aux filets est interdite, ils ignorent qu'elle peut se pratiquer sur les lots du domaine public, certains seraient intéressés.
  • le stand ne disposait que partiellement de guides des fédérations départementale, c'est dommage car certaines personnes sont reparties sans la documentation souhaitée.
  • Le flayer dédié aux PAEF a été distribué au total à environ une cinquantaine de personnes.

                   adapaef