LOIRE L'ERDRE CANAL DE NANTES VIOREAU PROVOSTIERE SEVRE

Nos Activités




L'association sera présente à la foire de Varades le 1er week-end de mars.


L'association a été invitée à participer à la foire de Vallet qui se tiendra les samedi 19 et dimanche 20 mars à Expo-VALL La foire de Vallet est la manifestation la plus importante du sud Loire.

Nous y disposerons la plate de l'association, des motogodilles, nos déroulants, l'ensemble de nos engins (nasses lamproies et anguilles en osier, ancraus). Nous assurerons une animation par demi-journée (lancer d'épervier, maillage, etc...) Nous aurons également un grand vivier avec silures et lamproies.
Nous tiendrons également un stand de vente des produits de nos camarades professionnels.

Nous ne pouvions que répondre favorablement à l'invitation, elle permet :
- un stand de plusieurs dizaines de M2,
- une communication dans les médias locaux,
- un passage sur la radio France Bleue Loire Océan le samedi à 17h10,
- de toucher les secteurs de la Sèvre et les lots aval de la Loire où nous avons beaucoup de licences libres.



Arrêté 2022 et ses annexes



Arrete de peche en eau douce
Annexes



ALEVINAGE 2022 :


Proposition d’alevinage de l’association à la fédération 44.
C'est avec grand plaisir que j'ai appris la dotation financière qui a été allouée à l'ADAPAEF pour réaliser un ré-empoissonnement.

Cette décision nous rassure car elle montre que pour une fois nous ne sommes pas oubliés.

Je m'interroge cependant :
- nous partageons tous nos secteurs de pêche avec les AAPPMA , et je trouve inutile et redondant d'aleviner sur les mêmes parcours
- Régis m'a dit qu'il n'était pas souhaitable de mettre du poisson en Loire
- est-ce judicieux de mettre du poisson dans la Sèvre alors qu'il y a un nombre impressionnant de silures qui vont se régaler
- les seuls endroits qui semblent judicieux sont la Provostière et Vioreau. Vous mettez en avant, avec raison, que les niveaux d'eau vont être abaissés et qu'il ne serait pas souhaitable de réaliser cette opération. Mais je pense cependant qu'un alevinage en civelles et anguillettes dans ces plans d'eau serait productif car cette espèce de poissons ne devrait pas être impactée par la baisse de volume d'eau, et la dévalaison ne se faisant que dans une quinzaine d'années, cela serait donc une opération intéressante, tant au point de vue des pêches futures que de la sauvegarde de l'espèce.
Donc voilà la proposition de l'ADAPAEF : alevinage en jeunes anguilles dans ces 2 plans d'eau.

Bon alevinage, cordialement
Gilles CHOSSON, président de l'ADAPAEF44.

Évocation du sujet à la fédération en réunion de bureau

« L’alevinage civelles étant une subvention déguisée à la pêcherie professionnelle sous couvert de repeuplement ne peut être cautionné par la Fédération. Une réponse argumentant notre refus devra être formulée. »